Le contraire de s’étouffer

ébrouerretenir

Définition de s’étouffer :

amortir, assourdir, rendre moins sonore (une moquette qui étouffe le bruit des pas)
mourir par asphyxie, faire mourir par asphyxie
arrêter une combustion (étouffer le feu avant qu’il se propage)
priver les végétaux d’oxygène ou d’espace (les arbres étouffent dans une futaie qui n’est pas entretenue)
gêner la respiration (on étouffe dans cette pièce)
se sentir mal à l’aise (il étouffait dans l’ambiance de cette réunion)

ébrouer

souffler bruyamment en secouant la tête, notamment en parlant d'un cheval
mettre la laine dans l'eau de son avant de la teindre
s'agiter, se secouer au sortir de l'eau ou d'une torpeur

retenir

conserver ce qui appartient à quelqu'un d'autre
réserver (une place, par exemple)
absorber
prélever une partie d'une somme
maintenir quelque chose ou quelqu'un
considérer un projet, une idée, une proposition comme digne d'intérêt