L'inverse de romantisme

classicismepositivismeréalismerationalismeutilitarisme

Définition de romantisme :

caractère d’une personne dominée par la sensibilité
mouvement littéraire et artistique qui développa dès la fin du XVIIIe siècle une réaction contre le classicisme et le rationalisme en s’appuyant sur la sensibilité, le sentiment et l’imagination

classicisme

ce qui est conforme aux usages, aux habitudes
mouvement artistique ou littéraire ressemblant au classicisme, qui se veut classique
mouvement littéraire et artistique du début du XIXe siècle qui s'est inspiré des styles de l'Antiquité
doctrine artistique ou littéraire marquée par un respect des règles et normes les plus reconnues
tendance à refuser les styles artistiques modernes et à se tourner vers une époque antérieure
caractère de ce qui est classique

positivisme


doctrine qui fonde la connaissance sur l'expérience
positivisme logique, philosophie analytique et logique de l'École de Vienne
doctrine d'Auguste Comte

réalisme

concept central de Proudhon selon lequel l'idée, par une intelligence fidèle à la réalité, peut devenir création
théorie selon laquelle le monde extérieur existe indépendamment de l'idée qu'on s'en fait
aptitude à voir la réalité et en tirer les conclusions qui s'imposent
apparence de réalisme dans une œuvre littéraire
tendance artistique qui montre la réalité sans idéalisation ou effet, qui s'oppose bien sûr à l'idéalisme mais également au pessimisme du naturalisme
courant des arts plastiques interprétant le visible d'une façon quasi photographique

rationalisme


attitude de l'esprit qui n'accorde de valeur qu'au raisonnement
doctrine selon laquelle tout ce qui existe a une explication rationnelle

utilitarisme

doctrine selon laquelle le but final des actions est l'intérêt, général ou particulier