Quel est le contraire de marron ?

avoueblondclairhonnêtelicitepâle

Définition de marron :

indélicat, malhonnête
qui se livre à l’exercice illégal d’une profession
dupé
brun, châtain
fruit du châtaignier
qualifiait un esclave fugitif dans l’Amérique coloniale

Rechercher le contraire d'un autre mot

avoue

reconnu, que l'on a dit
défenseur devant une juridiction d'appel

blond


ayant les cheveux clairs, couleur paille
par ironie, d'un homme ni beau ni blond
homme ou enfant ayant les cheveux blonds

clair

recevant la lumière
peu dense, sans beaucoup de matière
de couleur non foncée
net, cristallin, pour un son
qui a de l'éclat, qui est lumineux
transparent, pur

honnête


qui est satisfaisant, convenable, sans écart notables de la moyenne
qui témoigne de franchise, d'honnêteté intellectuelle
où n'entre ni fraude ni falsification
qui se conforme à l'honneur, à la loi morale
chaste, pour une femme
qui se conforme à certaines normes raisonnables de la bienséance

licite

permis par la loi

pâle

terne, sans éclat
d'une couleur atténuée
élément de forme vrillée fixé au moyeu d'une hélice
peu coloré, blême, livide
relatif à un contre-pal, pal divisé en deux
partie plate et large de l'aviron qui entre dans l'eau