L'inverse d'immoral

convenabledécenthonnêtechastemoralproprevertueuxsage

Définition d'immoral :

qui est sans principe de morale

convenable


passable, moyen
respectant le savoir-vivre, les normes de politesse
qui convient, approprié

décent

conforme à la décence, respectant les convenances
correct, suffisant

honnête


qui est satisfaisant, convenable, sans écart notables de la moyenne
qui témoigne de franchise, d'honnêteté intellectuelle
où n'entre ni fraude ni falsification
qui se conforme à l'honneur, à la loi morale
chaste, pour une femme
qui se conforme à certaines normes raisonnables de la bienséance

chaste

platonique, restant du domaine de la pensée ou de la rêverie
prude, décent, aux pensées pures et aux conduites innocentes

moral

relatif aux facultés mentales, à l'esprit, à la pensée
qui concerne les valeurs et règles de conduite en usage dans une société
qui concerne l'action et le sentiment, par opposition à logique, intellectuel
qui est conforme à ces règles
ensemble des facultés mentales
qui concerne l'éthique

propre

nettoyé, soigné, bien entretenu
net, immaculé
spécifique, particulier, exclusif
qui maîtrise ses fonctions naturelles, pour un enfant ou un animal domestique
franc, honnête
non polluant

vertueux

qui manifeste de la vertu, une disposition qui porte vers le bien

sage

réservé dans sa sexualité
savant, homme éclairé
décent, modéré, sans excès (pour une robe par exemple)
docile et calme en parlant des enfants
réfléchi, modéré
dont l'art de vivre sert de modèle