Quel est le contraire de blanc de chaux ?

écritbronzébruncolorécouleurfoncéhâléimpriméimpurmalpropreobscurrougesalesombre

Définition de blanc de chaux :

de couleur blanche, comme la neige ou le lait
non écrit, en qualifiant une page
partie vide, où rien n’est écrit ou dit
relatif à la race blanche
vide, absent
innocent

Rechercher le contraire d'un autre mot

écrit

exprimé par l'écriture
recouvert de signes d'écriture
document ayant un caractère de convention ou de témoignage
affiché par signes visibles (la méchanceté est écrite sur son visage)
ouvrage ou œuvre (les écrits d'un philosophique)
consigné, noté par écrit

bronzé

hâlé, bruni par le soleil
objet en bronze
alliage d'une part importante de cuivre avec de l'étain
blanc comme un linge
fait de se faire bronzer, de brunir au soleil
pâle comme la mort

brun

de couleur marron
ayant les cheveux bruns, la peau mate
aux mouvements d'extrême droite
relatif au nazisme et,
bronzé, hâlé par le soleil
la couleur marron

coloré


ayant des couleurs
étant pittoresque, expressif

couleur

toute substance appliquée qui donne de la couleur
aspect, tonalité
opinion politique d'une personne, d'un groupe
pour la production artistique, matière colorante ou coloris utilisés
ce qui n'est ni blanc, ni noir, ni constitué de blanc et de noir
effet des radiations lumineuses sur le globe oculaire, compte tenu des différences d'absorption et de réflexion de cette lumière

foncé

qui est d'une nuance sombre, en parlant d'une couleur

hâlé

manoeuvre destinée à ramener en bas une voile
bronzé par le soleil
gros gant de toile
corde servant à haler, à remorquer un bateau à partir des berges
cordage servant à hisser un objet à bord du navire
couleur brune de la peau, due à l'action du soleil

imprimé

feuille, livre ou publication imprimé
reproduit par impression, par l'imprimerie, décoré d'un motif imprimé
papier ou tissu à motifs imprimés

impur


impudique
qui n'est pas pur, qui est altéré par un mélange

malpropre

malhonnête
personne sale, malhonnête
qui est sale
qui est indécent

obscur

procédé pictural de dégagement d'espaces clairs sur un fond sombre
indistinct, confus, incompréhensible
ignoré, sans renom
passagèrement sans lumière, sombre, foncé
lumière tamisée

rouge

qui est ému, dont le visage est coloré par l'émotion ou l'effort...
qui a été porté à incandescence
"se fâcher tout rouge, voir rouge" : être aveuglé par la colère
qui a pour emblème politique le drapeau rouge
de la couleur du sang, du rubis, etc.
qui est roux

sale

qui peut avoir de mauvaises conséquences (une sale affaire)
ordurier, obscène
couleur qui manque d'éclat
avant le nom, méprisable, détestable (un sale type)
après le nom, qui est malpropre (un homme sale)
mauvais, désagréable (sale temps)

sombre

qui manifeste de la tristesse, de la mélancolie
qui n'est pas clair, en parlant d'une affaire, d'une proposition...
couleur tirant sur le noir
marqué par le malheur
peu éclairé
devant une insulte, renforce l'expression (sombre idiot)